2019, Expo, Programme 2019

day3

Jeudi 3 octobre 2019

Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – salle de cinéma

17h // en partenariat avec Shandynamiques

Un ciel couleur laser rose fuchsia / Un cel de color làser rosa fúcsia
de Valérie du Chéné et Régis Pinault

France I 2019 I 29′

Contact : valerie.duchene@isdat.fr / pinault.regis@gmail.com

De haut en bas, le fantôme est l’hôtel Belvédère du Rayon-Vert à l’époque des transbordeuses d’oranges. Une mélodie à trois notes sort mystérieusement de la rambarde métallique surplombant la mer, le chant des sirènes. La mémoire collective peut parfois se transformer en mythologie. Les scénettes enchâssées les unes dans les autres, telles des poupées russes, suscitent un suspens de pierres. Il est intéressant de voir comment on se débrouille pour traverser cette forêt amazonienne. Et patati et patata.

De dalt a baix, el fantasme és l’hotel del Mirador del Raig verd al temps de les transbordadores de taronges. Una melodia a tres notes surt misteriosament de la barana metàl∙lica dominant el mar, el cant de les sirenes. La memòria col∙lectiva de vegades es pot convertir en mitologia. Les escenes incrustades  entre elles, com nines russes, desperten un suspens de pedra. És interessant veure com aconseguim creuar aquest bosc amazònic. I etcètera.

Artiste plasticienne et professeur à l’isdaT beaux-arts (Toulouse), Valérie du Chéné, en collaboration avec l’artiste Régis Pinault, réalise Un ciel couleur laser rose fuchsia à Cerbère en partenariat avec la Région et la DRAC Occitanie et avec le soutien de l’association Shandynamiques.

Shandynamiques est une association de chercheurs et opérateurs d’art fondée par Karine Vonna Zürcher et Georges K. Zenove,  Shandynamiques anime différents espaces dont l’espace public,  des manifestations, des insurrections, des éditions, des résidences  et des workshops ayant un caractère shandy autrement dit twisted,  tordu, tout à la fois obscur et éclairé, énigmatique et excentrique,  sombre et joyeux, insolite et insolent…


Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – salle de cinéma

17h30 // en partenariat avec L’ALTERNATIVA DE BARCELONA
Prix Résidence de L’Alternativa à Cerbère décerné lors de la dernière édition du festival

Lo que dirán / Ce qu’ils diront
 de Nila Núñez Urgell

Espagne I Máster en Teoría y Práctica del Documental Creativo (Universitat Autònoma de BCN)I 2017 I 61′

Contact : nilanunez4@gmail.com

“Lorsque le documentaire ne sort pas du cadre de l’observation, il permet rarement à son sujet d’accéder au transcendantal. Lo que dirán a cette vertu essentielle, mais cela va plus loin, car transformant la réalité en symbole, le film devient l’allégorie d’un carrefour social. L’utilisation du hijab, qui nourrit tant de contradictions en Occident, est présentée sous la forme d’une conversation entre deux amies ayant des points de vue différents sur les relations entre l’identité et l’apparence. » Josep Maria Català Domènech

“No sempre passa, quan el documental es limita a observar, que el que s’observa es converteixi en trasncendental. Lo que dirán té aquesta virtut essencial, però va més enllà, ja que en ell la realitat es transforma en símbol i el que succeeix en el film assoleix el caràcter d’alegoria d’una cruïlla social. L’ús del hijab, que tantes contradiccions genera a Occident, es presenta a Lo que dirán en forma de conversa entre dues amigues amb visions diferents sobre les relacions entre la identitat i l’aparença personal.”

Née à Barcelone en 1993, diplômée en audiovisuel de l’Université polytechnique de Catalogne, Nila Núñez Urgell étudie la direction de la photographie à l’ECIB puis obtient un Master en théorie et pratique du documentaire de création de l’Université autonome de Barcelone. Lo que dirán est son premier long métrage.

Les films sélectionnés pour la section Panorama de l’Alternativa Parallel concourent également pour le Prix-Résidence décerné par le Panorama Selektion Komitern en collaboration avec Les Rencontres Cinématographiques de Cerbère-Portbou. Le ou la cinéaste lauréat(e) effectue une résidence d’une semaine à l’Hôtel Belvédère du Rayon-Vert à Cerbère, à la frontière franco-espagnole.



18h30 // Les 10 ans du PRIX PHOTOEIL – Exposition – Projection – Vernissage
Projection du travail photographique des lauréats du prix PHOTOEIL 2018

Exposition photo : Présentation du livre Les Rendez-vous photographiques au Belvédère du Rayon Vert.
Cette année, l’association Phot’œil s’est consacrée à l’édition d’un livre pour offrir le regard de 30 photographes ayant répondu aux appels à candidature des « Prix Phot’œil », qui s’inscrivent depuis 2019 dans le cadre des Rencontres Cinématographiques de Cerbère-Portbou à l’Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert.
Cet anniversaire est l’occasion de réunir les artistes, les partenaires et les différents publics qui nous ont accompagnés pendant dix ans.

Enguany, l’associació Phot’oeil s’ha dedicat a l’edició d’un llibre presentant la mirada de 30 fotògrafs que han participats a la convocatòria internacional dels “Premis Phot’oeil”, que es registren, d’ençà el 2009, a les “Trobades Cinematogràfiques de Cervera-Porbou” a l’Hotel del Mirador del Raig verd.
El 2019 serà l’oportunitat per reunir els artistes, socis i diferents públics que ens han acompanyat durant deu anys.

Projection vidéo :
Frontera de David Samblanet – Création sonore de Franck Schweitzer
France I 2019 I 25’

Film qui retrace la présence de la photographie dans les Rencontres Cinématographiques. Révélateur de talents, le concours Phot’œil rend hommage au philosophe et historien de l’art, Walter Benjamin, qui s’est suicidé à Portbou, le 26 septembre 1940.
Depuis 2009, les deux thématiques du concours sont d’une part « les passages », qu’ils soient réels ou imaginaires et d’autre part l’architecture de l’hôtel du Belvédère du Rayon-Vert.

Contact : David Samblanet / contact@photoeil-sud.fr


Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – SALLE PANORAMIQUE

19h // Livre/Exposition – Vernissage  (exposition réalisée avec le soutien du Conseil Département des Pyrénées-Orientales)
Prix Résidence de L’Alternativa à Cerbère décerné lors de la dernière édition du festival

À travers la frontière / A través de la frontera

L’exil en marche : Cerbère, Portbou, Banyuls
Entre 1939 et 1944, des milliers de personnes ont emprunté les routes et sentiers du Levant pyrénéen pour se réfugier par-delà leur pays. Exode massif hors d’Espagne (la Retirada causée par la victoire du camp franquiste) ou innombrables fuites clandestines hors de France (juifs et résistants menacés par l’occupant allemand et le gouvernement de Vichy).
Les auteurs ont marché durant trois jours dans les paysages sublimes de l’extrême est des Albères pour essayer de réduire la distance entre nature et culture, passé et présent, espace et temps. Pour essayer de ne pas trahir les réfugiés déjà passés et de ne pas oublier les prochains…

L’exili en moviment: Cervera, Portbou, Banyuls
Entre 1939 i 1944, milers de persones van agafar les carreteres i senders del Llevant pirinenc per refugiar-se més enllà del seu país.
Èxode massiu fora d’Espanya (la Retirada provocada per la victòria del bàndol franquista) o innombrables escapades clandestines fora de França (jueus i resistents amenaçats per l’ocupació alemanya i el govern de Vichy).
Els autors van caminar durant tres dies pels paisatges sublims de l’extrem oriental de l’Albera per intentar reduir la distància entre natura i cultura, passat i present, espai i temps. Per intentar no trair els refugiats ja desapareguts i per no oblidar els propers…

Né en 1975 à Arles, David Tatin est diplômé en biologie et en photographie. Il réalise des commandes photographiques et expose en galeries et festivals. Il est également auteur des ouvrages Mes pierres de passage et L’animal-montagne.
Né à Roanne en 1976, Pierre-Julien Brunet a étudié les lettres modernes et l’anglais à Lyon. Après avoir réalisé des traductions, il mène aujourd’hui des projets d’édition et d’écriture (poèmes, nouvelles, articles d’histoire littéraire).

2019 Expo Programme 2019