2019, Programme 2019

day2

Vendredi 4 octobre 2019

Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – salle de cinéma

17h // Carte blanche à LUMIÈRE DU MONDE

Unti, les origines de Christophe Yanuwana Pierre

Guyane I Ardèche images production & Berenice Medias Corp I 2018 I 56′

Contact : lumieremonde@gmail.com

“Mon voyage vers Talwakem (« celui qui reflète » en langue wayana) était une quête où j’étais à la recherche de mon identité.  Je fais partie du peuple Kali’na, j’ai grandi au bord du fleuve Maroni. J’ai choisi de disséquer mon esprit, d’exposer ma quête pour transmettre à mon tour le peu que j’ai appris en ce monde.  De la plage de Yalimapo, lieu de la première rencontre entre mon peuple et les européens jusqu’au Tumuc Humac, qui reste la demeure de Kaïlawa, un grand guerrier Wayana. Un voyage qui met en évidence notre lien à ces terres.” Christophe Yanuwana Pierre

“El meu viatge cap a Talwakem (el que reflecteix en la llengua wayana) era una recerca on estava buscant la meva identitat. Formo part del poble Kali’na, vaig créixer a la vora del riu Maroni. He optat per disseccionar la meva ment i exposar la meva recerca per transmetre en el meu torn el poc que he après en aquest món. Des de la platja de Yalimapo, lloc de la primera trobada entre el meu poble i els europeus fins al Tumuc Humac, que queda l’estança de Kaïlawa, un gran guerrer Wayana. Un viatge que evidencia el nostre lligam amb aquestes terres.”

À travers son documentaire, Christophe Yanuwana Pierre est le porte-parole de la jeunesse autochtone de Guyane. L’originalité de ce projet réside dans le regard inédit posé sur la jeunesse amérindienne de Guyane. De fait, c’est la première fois qu’un jeune kali’na réalise un documentaire sur son propre peuple. Tout au long du film, celui-ci effectue un processus de réappropriation culturelle et identitaire de la communauté autochtone guyanaise en mettant en avant les questionnements internes de cette jeunesse face aux nombreuses problématiques.

Lumière du monde est une association regroupant une centaine de producteurs du monde entier spécialisés dans le documentaire de création et fédérés autour de la Charte de coproduction équitable. À ce jour, plus de 120 films ont été produits dans ses différentes collections (Afrique, Eurasie, Océan Indien, Océan Pacifique, l’Amazonie-Caraïbe, Asie du Sud-Est) et une quarantaine de nouveaux films sont initiés chaque année.

18h15 // Carte blanche Marina Razbejkina et Ludmila Melnikova

Campement sur la route des vents  / Campament a la carretera dels vents
de Natalia Kharlamova

Russie I Studio Marina Razbejkina I 2018 I 60′

Contact : xarlamova@gmail.com et razbeg@razbeg.org

Après le décès de son père, Belekmaa reprend son campement de bergers. Elle vit la première grande perte de sa vie et espère revoir son père au moins dans un rêve, avant le jour où, selon la tradition des Touvas, l’esprit du défunt sera “nourri” et accompagné à jamais dans le pays de la mort.

Després de la defunció del seu pare, Belekmaa torna al seu campament de pastors. Ella viu la primera pèrdua important de la seva vida i espera tornar a veure el seu pare almenys en un somni, abans del dia on, segons la tradició dels Touvas, la ment del difunt serà “nodrida” i acompanyada per sempre al país de la mort.

Né en 1978 à Moscou, Natalia Kharlamova se consacre à la photographie depuis 1998.
En 2002, elle obtient le diplôme de l’Université d’État de Moscou (MGU) en journalisme.
Elle collabore avec le théâtre de Moscou «OKOLO», travaille comme rédacteur en chef dans différents journaux moscovites et lance un projet photographique sur la vie des handicapés. En 2016-2017, elle complète sa formation à l’école de cinéma de Marina Razbejkina. Campement sur la route des vents a été sélectionné dans de nombreux festivals.

Née en 1948 à Kazan (Russie), Marina Razbejkina est réalisatrice et productrice. Elle a fondé l’École de cinéma et de théâtre documentaire de Moscou, école qu’elle dirige toujours aujourd’hui. En 2015, Les Rencontres de Cerbère ont présenté son documentaire L’Axe optique, primé au Festival de Créteil 2015.
Née en 1962 à Yaroslavl (Russie), Ludmila Melnikova a créé en 2009 « Les Films du viaduc », une société indépendante de production et de diffusion cinématographique, qui s’attache avant tout à aider la naissance de films atypiques et rares. Traductrice et interprète, elle accompagne les Rencontres Cinématographiques Internationales de Cerbère/Portbou depuis ses débuts.

21h30 // Carte blanche au FESTIVAL DES 3 CONTINENTS  (films d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie)
Film proposé par Jérôme Baron, directeur artistique du festival

Three Aventures de Brooke / Xingxidesanciqiyu
de Yuan Qing

Chine / Malaisie I Beijing Biaoqi Culture and Media Company, Mil Production, Boxin Culture and Media Company I 2018 I 100′
and Media Company I 2018 I 100′
Contact : acaciasfilms@wanadoo.fr

Xingxi (Brooke), chinoise, voyage seule à Alor Setar, au nord de la Malaisie. Elle y vit trois aventures distinctes, et comme parallèles, dont le point de départ est identique : une journée de grande chaleur, au bord d’un chemin perdu, elle est victime d’une crevaison de vélo.
« Le film forme comme une succession de miroirs, à la réflexivité de plus en plus intense. Et cet écho en vient même à traverser l’histoire du cinéma, convoquant les films d’Éric Rohmer, clairement cités par ses thématiques ici partagées (incertitudes, hasard et destin, rencontres révélatrices) mais surtout dans le rôle important porté par l’acteur rohmérien par excellence, Pascal Greggory, qui tentera d’aider Brooke à se retrouver, pleinement. » Maxime Martinot

Xingxi (Brooke), una xinesa, viatja sola a Alor Setar, al nord de la Malàisia. Ella hi viu tres aventures distintes, i gairebé paral∙leles, el punt de partença de les quals és idèntic: un dia de molta calor, a la vora d’un camí perdut, és víctima d’una punxada de bicicleta. En cada diguem-ne “aventura”, la qüestió del destí és central.
La pel∙lícula forma com una successió de miralls, amb una reflexivitat cada vegada més intensa. Aquest ressò fins i tot arriba a recórrer la història del cinema, convocant les pel∙lícules d’Eric Rohmer, clarament citades pels seus temes aquí compartits (incerteses, atzar i destí, trobades reveladores) però sobretot en l’important paper que porta l’actor “rohmerià” per excel∙lència Pascal Greggory, que intentarà ajudar a Brooke a tornar-se trobar plenament.

Née en 1987 en Chine, Yuan Qing est diplômée en Réalisation à l’académie de Cinéma de Pékin. Son film de fin d’études, Human Vessel, a été sélectionné dans plusieurs festivals. Elle est l’une des monteuses de Mr. No Problem de Mei Feng. Son premier long métrage 3 Aventures de Brooke est présenté à la Mostra 2018. Le film reçoit la Montgolfière d’argent au Festival des 3 Continents la même année.

Chaque année depuis 1979, à la fin du mois de novembre à Nantes, le Festival des 3 Continents présente des films de fiction et des documentaires d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Ayant l’expertise des films et la vocation du partage, le Festival des 3 Continents propose une programmation riche et variée : compétition internationale, séances spéciales, rétrospectives et programmations thématiques, programmes à destination du jeune public.
2019 Programme 2019