2016, Programme 2016

day2

Vendredi 30 septembre 2016

Poste de douane

12h » Exposition – Vernissage

FESTIVAL FOTOLIMO // Première édition

FOTOLIMO est dédié aux oeuvres photographiques, filmiques et autres objets qui questionnent les thématiques des passages et des frontières.

FOTOLIMO presenta obres fotogràfiques, fílmiques i altres objectes que qüestionen les temàtiques dels passatges i de les fronteres.

Merci à Patrice Loubon – NEGPOS , commissaire d’exposition pour les oeuvres de Pia Elizondo, Ghita Skali, Franck Caillet, Jaâfar Akil, Rachid Ouettassi et Till Roeskens.

Merci à David Samblanet – PHOTOEIL, commissaire d’exposition pour les oeuvres d’Alessandro Clemenza, Françoise Beauguion, Olivier Sarrazin, Lucie Bacon.


Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert

15h30 // FILM proposé par Patrice Loubon, directeur de NEGPOS-Nîmes

Aïda, Palestine
de Till Roeskens
Allemagne / 2009 / 46 min

16h30 // CONFÉRENCE de Alain Badia ” La frontière des Pyrénées est-elle kafkaïenne ?”

Alain Badia est professeur de Lettres au Lycée Christian Bourquin d’Argelès et psychanalyste à Elne, en partenariat avec l’association Walter Benjamin de Banyuls.


Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – salle de cinéma

18h30 // Carte blanche à Punto de Vista (Festival de films documentaires de Navarre)
Film proposé par Oskar Alegria, directeur artistique du festival

Oleg y las raras artes
d’Andrés Duque
Espagne-Russie / 2016 / 70′

Le musicien Oleg K continue d’être à 89 ans une figure énigmatique et controversée de la culture russe, et même encore davantage au-delà des frontières. Qui est cet homme qui semble sorti d’un conte de Gogol ? Oleg a le privilège historique d’être la seule personne autorisée à jouer sur le grand piano impérial de l’Hermitage les jours de fermeture. Cependant, il a aussi un privilège plus contemporain: celui de se mesurer tous les jours à l’identité de son pays avec un art qu’il ne cesse de travailler et de réinventer.

El músic Oleg K continua sent als 89 anys una figura enigmàtica i controvertida de la cultura russa i encara més, per damunt de les fronteres. Qui és aquell home que sembla sortit d’un conte de Gogol? Oleg té el privilegi històric de ser l’única persona autoritzada a tocar sobre el gran piano imperial de l’Ermitatge els dies de tancament. Tanmateix, té també un privilegi més contemporani: el de mesurar-se cada dies a la identitat del seu país amb un art que no para de treballar i reinventar.


Hôtel du Belvédère du Rayon-Vert – salle de cinéma

21h30 // Carte blanche à Martine Scoupe, distributrice

La Supplication / La Suplicació
de Pol Cruchten
Luxembourg – Autriche – Ukraine / 2016 / 86′

Ce film ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journalistes, des couples, des enfants,… Ils évoquent ce que furent leur quotidien, et puis la catastrophe. Leurs voix forment une longue supplication, terrible mais nécessaire qui dépasse les frontières et nous amène à nous interroger sur notre condition. D’après le livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015.

Aquesta pel∙lícula no parla de Tchernobyl, però del món de Tchernobyl del qual no sabem gairebé res. Alguns testimoniatges subsisteixen: scientífics, professors, periodistes, parelles, infants… Evoquen el que fou el seu quotidià, i tot seguit la catàstrofe. Llurs veus formen una llarga suplicació, terrible però necessària que ultrapassa les fronteres i ens porta a interrogar-nos sobre la nostra condició.

2016 Programme 2016